Contactez-nous
En savoir plus

Les types de communications

Une communication percutante requiert une bonne connaissance de plusieurs sciences (psychologie, politiqueÂ…).Il existe 3 grands types de communication :


A | La communication interpersonnelle

C’est la communication utilisée dans la vie en société. Il faut préciser que pour communiquer, on utilise également le corps.


B | La communication de masse

Dans ce cas, plusieurs récepteurs reçoivent l’information d’un émetteur. Ce type de communication a été créé depuis la découverte des organisations de masse. Notons que depuis la création d’internet, la rétroaction est possible. De ce fait, les techniques de communication sont plus percutantes.


C | La communication de groupe

Dans ce type de communication, un groupe de récepteurs reçoit l’information d’un émetteur. Plusieurs types de communications de groupe existent (par exemple la publicité ciblée…)



La communication est une transmission d’information. Son but est d’établir une relation avec une personne ou un public. Toutefois, il faut préciser qu’il existe plusieurs définitions. La communication est également l’ensemble des techniques que l’on doit utiliser pour transmettre un message. Elle permet à une entreprise d’optimiser son image de marque et de présenter ses produits. Dans la communication verbale, on utilise des signes linguistiques. Ces derniers sont appelés langue. La communication non verbale requiert de comprendre de manière implicite des signes. Il existe plusieurs types (les vêtements, la musique…).

Les contextes de communication

Une communication doit être faite dans un contexte précis. Il existe différents contextes :


A | Le réseau

Un réseau est un groupe de lieux ou d’acteurs qui permettent de diffuser l’information. Ainsi, il est possible grâce à ces derniers de regrouper et ensuite de faire circuler l’information. Il existe plusieurs types de réseaux. Par exemple, les réseaux sociaux comme facebook ou les réseaux d’anciens étudiants d’une université permettent de diffuser rapidement l’information.


B | La temporalité

Quand une communication est durable, elle est intemporelle (par exemple, un article rédigé dans un journal est intemporel).


C | La localisation

  • Une communication est dĂ©localisĂ©e si le lieu oĂą elle est Ă©mise est Ă©loignĂ© du lieu oĂą elle est reçue.
  • Une communication est alocalisĂ©e si on peut accĂ©der Ă  cette dernière de nÂ’importe quel endroit.
  • Une communication est localisĂ©e si elle effectuĂ©e dans un endroit prĂ©cis.

D | la méthode de transmission utilisée

Il existe plusieurs méthodes de transmission de l’information. Elles deviennent de plus en plus percutantes du fait du développement important des nouvelles technologies de l’information et de la communication.


E | La rétroaction

C’est le feed-back de la personne ou du public qui reçoit les informations.


F | Le code de la communication

il est utilisé dans certains types de communication (communication hiérarchique…).Dans la majorité des cas, le récepteur et l’émetteur utilisent le même code pour communiquer.

Dans les communications hiérarchiques, le choix d’un mauvais code peut valoir aux émetteurs des incompréhensions ou des conflits. Toutefois, certains types de récepteurs permettent de minimiser ces risques.


G | Le protocole utilisé

Préalablement, il faut choisir des normes afin de faciliter la communication. Pour qu’une communication soit bonne, le protocole doit être déterminé clairement.